SWELP ou comment gérer les situations de crise en temps réel

SWELP ou comment gérer les situations de crise en temps réel

le 17/06/2019

Avec SwELP Sentinel, le smartphone remplace la sirène

Imaginez une tempête qui approche, des inondations imminentes ou une contamination de l’eau potable : comment faire pour vous prévenir le plus vite possible et vous tenir informés ? En utilisant vos portables. Explications sur ce nouveau dispositif, nommé SwELP, adopté par la Ville et accessible à tous.

Avec SwELP Sentinel, l’alerte sonne désormais dans votre poche. Conçu par un sapeur-pompier professionnel, ce dispositif utilise vos téléphones portables pour :

  • donner l’alerte en cas de situation de crise
  • indiquer la conduite à tenir (confinement, évacuation, etc.)
  • informer en temps réel de l’évolution de la situation.

«Développée par une startup colmarienne, cette application permet de prévenir un grand nombre de personnes le plus rapidement possible », explique Didier Lemaire, adjoint en charge de la sécurité et de la tranquillité publique à la Ville d’Altkirch.

Une appli collaborative

Le capitaine de sapeurs pompiers Hervé Frantz a imaginé SwELP après les attentats de novembre 2015 à Paris. «Dans ce type de situation, il faut pouvoir prévenir les secours le plus rapidement possible, rassurer ses proches, dire qu’on peut aider. L’objectif est le même pour un élu en responsabilité confronté à une situation de crise. »

Pensé à l’origine pour l’urgence vitale individuelle, le dispositif a été étendu au collectif : communes, établissements scolaires, entreprises, etc.

« Les nouvelles technologies sont réputées éloigner les gens, mais ici, le modèle est collaboratif : chaque citoyen devient le premier acteur de sa sécurité et de celle des autres ».

Un gain de temps précieux

Autre avantage: SwELP permet de mobiliser les équipes très rapidement. « Grâce au Plan communal de sauvegarde lié à l’application, on peut joindre en un clic toutes les personnes concernées », poursuit Didier Lemaire.

Plus besoin de passer des appels : un gain de temps précieux quand chaque seconde compte.

Une réserve communale à constituer

« Pour répondre à l’urgence, il faut être structuré, poursuit Didier Lemaire. En plus du poste de commandement communal, nous sommes en train de créer une réserve communale de sécurité civile, pour regrouper des personnes compétentes qui souhaitent s’engager, par exemple pour mettre en place un barriérage de sécurité. »

En savoir plus

Vous souhaitez en savoir davantage sur SwELP et la réserve communale de sécurité civile ? Rendez-vous le 29 juin à la Halle au Blé, à l’occasion de la Journée prévention sécurité santé.